CRDM - R&D

Recherche et développement

Selon des études, plusieurs sortes de Marijuana portant des noms différents, sont en réalité la même variété.

Dû à l’illégalité de la marijuana, les marques de commerce ne sont pas respectées et les variétés ne sont pas officiellement répertorié de façon indépendante. Aucune organisation c’est penché sérieusement sur la question, et dans l’intérêt du peuple. Le CRDM inc. c’est donné comme mission de devenir la première organisation à développer un système de certification du produit, avec son nom commercial inventé par les semenciers historiques. Ainsi plusieurs centaines de génotype certifié donnerais chacun plusieurs centaines de phénotype selon l’endroit où il est cultivé. Un catalogue international sera ainsi disponible offrant une certification du produit pour le plus grand bonheur des producteurs, des consommateurs et des gouvernements !

Une équipe d’expert, d’historien et sélectionneur de plante s’assure d’un contrôle impartial de la sélection des variétés distincte et de son créateur original, ce qui nous permet d’offrir une gamme complète des meilleures semences mondiales avec des caractéristiques uniques entre chacune des sortes offertes.

Mission du Centre de Recherche et Développement en Marijuana

  • Étudier la stabilité des différentes souches de marijuana cultivées à l’extérieur.
  • Développer avec les semenciers nationaux et internationaux un système de certification de leurs produits.
  • Développer une mise en marché de la marijuana récréative au niveau de la distribution et de la production nationale et internationale.
  • Développer un réseau de micro laboratoire de recherche à travers le Canada disposant d’une même base de données.
  • Établir des modèles d’affaires viables pour les entrepreneurs et municipalités, pour favoriser la culture à grande échelle et équitable par les artisans de la terre de la marijuana récréative et médicale.

Système de certification

Certification des Semenciers Historique de marijuana

Le système de certification proposé par le CRDM inc. consiste à identifier les semences, à l’aide d’une recherche du profil génotype type, d’une analyse des Terpènes et d’une recherche historique des semenciers internationaux depuis le début, soit en 1937 (par la création de la banque de semence Sacred Seed à Santa Cruz en Californie.)

Un cahier de norme a été créé en ce sens et le dépôt de la marque de certification est soumis au gouvernement pour son attestation.

Pour participer à ce système unique au monde et essentiel pour le consommateur, afin qu’ils soient certains que le produit qu’il achète est réellement ce qu’il souhaite obtenir, il vous suffit de vous inscrire pour recevoir le cahier de norme du programme, les conseils d’un spécialiste en horticulture et les conseils d’un sélectionneur de plantes.

Tout d’abord, vous devez avoir une autorisation par Santé Canada pour être producteur désigné par vous-même ou par une autre personne qui le fera pour vous.

Accomplir l’impossible

En lien avec le RACFM et conformément à la section 14 du RCI, qui dit que le titulaire d’une licence de culture du chanvre industriel, sauf s’il s’agit d’un sélectionneur de plantes, ne peut semer dans une région que des semences qui constituent un cultivar approuvé pour cette région.

Vous aurez l’opportunité de développer votre propre cultivar approuvé si celui-ci ne figure pas déjà dans la liste actuelle, qui de toute façon n’existe pas… car nous allons la créer !

Étudiant, professeur, historien, chimiste, économiste, marketing, avocat en droit et droit international, tous peuvent y contribuer!

Sociofinancement

Une campagne de socio financement est présentement à l’étude afin d’amasser 250,000 $, pour financer la recherche et développement de la marijuana aux profits du peuple et financer par le peuple !

Le CRDM inc. étudie la possibilité aux citoyens Canadiens, ayant une mise de fonds de seulement 500$, de participer au développement de l’entreprise en finançant la recherche et le développement. En effet, depuis le 24 août 2016, le gouvernement canadien autorise les patients à désigner un producteur qui cultivera sa marijuana médicale en échange d’une rémunération.

Depuis le 1 novembre 2016, le Bureau du directeur Parlementaire du Budget, la légalisation s’effectuera le 20 avril 2017 et les ventes députerons le 1 janvier 2018.

Des recherches pourront alors commencer sur le développement d’une stratégie de mise en marché équitable de la marijuana médicale et bientôt récréative. Un système de certification sera disponible dès que le cahier de norme sera approuvé par le bureau des marques canadien. Une structure opérationnelle sera alors conçue et un système de redevance et de royalty sera alors mit en place afin de répartir l’immense flot d’argent des ventes de marijuana, par les producteurs désignés et bientôt de style artisanal et récréatif, qu’engendra le système de certification.